arrow-right cart chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up close menu minus play plus search share user email pinterest facebook instagram snapchat tumblr twitter vimeo youtube subscribe dogecoin dwolla forbrugsforeningen litecoin amazon_payments american_express bitcoin cirrus discover fancy interac jcb master paypal stripe visa diners_club dankort maestro trash

004_CLOTHES

Regular price
€1.800,00

Rey Kawakubo, Top Comme des Garçons


Avant tout, COMME DES GARÇONS est la marque de la créatrice japonaise Rei Kawakubo. Après des études littéraires, artistiques, puis dans la publicité, Rei commence comme styliste freelance à l’âge de 25 ans. Insatisfaite des vêtements qu’elle trouve sur le marché, elle commence à dessiner ses propres pièces et entreprend ainsi la carrière qu’on lui connaît…

Elle officialise le lancement de sa propre marque en 1969 sous le label “COMME DES GARÇONS”, un nom à consonance francophone inspiré de la chanson “tous les garçons et les filles” de la pop-yéyé Françoise Hardy. Par ce choix de nom, la créatrice veut faire savoir qu’elle n’est pas une féministe et cherche à questionner la notion de féminité et les idées préconçues qui y sont liées.

Son premier défilé se tiendra 6 ans plus tard dans sa ville natale, Tokyo. Un style anticonformiste Considérée comme la prêtresse du mouvement anti fashion, Rei Kawakubo a révolutionné la mode dans les années 1980. Son premier défilé à Paris est qualifié par la presse “d’Hiroshima chic”.

À contre courant des tendances, la créatrice bouleverse les codes de la mode et de la beauté occidentales. Ses vêtements sont déchirés, les coutures sont apparentes, les coupes sont asymétriques, déstructurées et surdimensionnées, et la palette de couleurs est majoritairement composée de noir.

Poussant à son paroxysme la fusion du beau et du laid, Rei Kawabuko s’est même inspirée de l’allure des sans-abris pour sa collection Printemps-Été 1983. La presse parle alors de “New Wave of Beauty”.

Pour sa collection Printemps-Été 1997 "Dress Meets Body, Body Meets Dress" par exemple, Rei Kawakubo questionne ouvertement le corps féminin, les déformations liées à la maternité et les diktats esthétiques en vigueur. En devenant le corps, le vêtement prend le pouvoir sur la nature et se substitue à la génétique. Ses collections questionnent sur la pertinence du vêtement, sa portée sociologique et sa dimension technique.


Description du produit : Pièce Unique et rare, top déstructuré et rembourré en toile de coton écru à nouer dans le dos
Matière-composition : toile de coton
Taille : unique 

 

Above all, COMME DES GARÇONS is the brand of the Japanese designer Rei Kawakubo. After studying literature, art and advertising, Rei started working as a freelance designer at the age of 25. Dissatisfied with the clothes she found on the market, she began to design her own pieces and thus began the career she is known for ...

She officialized the launch of her own brand in 1969 under the label "COMME DES GARÇONS", a French-sounding name inspired by the song "tous les garçons et les filles" by the pop-yéyéyé Françoise Hardy. With this choice of name, the creator wants to let people know that she is not a feminist and seeks to question the notion of femininity and the preconceived ideas linked to it.

Her first fashion show will be held 6 years later in her hometown, Tokyo. An anti-conformist style Considered as the priestess of the anti-fashion movement, Rei Kawakubo revolutionized fashion in the 1980s. Her first fashion show in Paris was described by the press as "Hiroshima chic".

Going against the current of trends, the designer overturned the codes of Western fashion and beauty. Her clothes are torn, the seams are visible, the cuts are asymmetrical, unstructured and oversized, and the color palette is mostly black.

Pushing the fusion of the beautiful and the ugly to the limit, Rei Kawabuko even drew inspiration from the allure of the homeless for her Spring-Summer 1983 collection. The press then spoke of "New Wave of Beauty".

For her Spring-Summer 1997 collection "Dress Meets Body, Body Meets Dress" for example, Rei Kawakubo openly questions the female body, the deformations linked to motherhood and the current aesthetic diktats. By becoming the body, clothing takes power over nature and replaces genetics. Her collections question the relevance of clothing, its sociological significance and its technical dimension.


Product description : Unique and rare piece, top destructured and padded in ecru cotton canvas to be tied in the back.
Material-composition: cotton canvas
Size: one size

Shopping Cart